L’AULULAIRE

Histoires de débordements

Teaser du spectacle

Une forme courte de 25 mn
créée en 2017 au Festival MIMA – Mirepoix Tout public à partir de 5 ans
Théâtre physique, vocal et d’objets 

L’Aululaire, c’est l’autre nom de la marmite.
Ça sonne comme « tralalère » ou le nom d’un petit doigt qui gratte l’oreille…

A l’origine, marmite signifie « hypocrite », aussi fourbe qu’un chat. C’est parce qu’elle est fermée et qu’on ne voit pas ce qu’il y a dedans qui mijote, contrairement à la poêle… Humide, sombre, étouffante, on redoute de tomber dedans comme en enfer…

Mais pour les gourmands, la marmite est un lieu de promesses. Ce qui palpite dans son ventre chaud nous nargue des petits bruits sourds et d’odeurs aguicheuses. C’est aussi un lieu de tensions qui délivre le goût de la durée, la saveur de l’attente, tout en éveillant l’excitation du débordement en puissance, du surgissement incontrôlable…

Conception, écriture, réalisation et jeu : Céline SCHMITT et Ivon Delpratto, Accompagné par un musicien improvisateur : Sébastien CIROTTEAU ou Robin FINCKER

Avec l’aide ponctuelle de : Camille Boitel et Nasrin Pourhosseini

Avec le soutien de : La Cie L’Entreprise – La Friche Belle de Mai, Marseille, Les Subsistances, Lyon L’Eté de Vaour, La Limonaderie à Foix

Production : Compagnie Espégéca, Co-prodroduction : Compagnie L’Immédiat,Administration : La Limonaderie

VIDÉO DE PRÉSENTATION : L’Aululaire

TELECHARGER LE DOSSIER

TELECHARGER LA FICHE TECHNIQUE